Les Aminoacyl-ARNt synthétases


Home

Tableau des synthetases

Exemple de couplage

e-mail
L'ARN messager qui contient les gènes est traduit en protéines selon un code appelé code génétique. A chaque triplet de nucléotides (codon) correspond un acide aminé. Par exemple le codon GAU correspond à l'acide aminé acide aspartique (Asp).
Dans ce processus de traduction l'intermédiaire utilisé entre les nucléotides et les acides aminés est un ARN particulier appelé ARN de transfert (ARNt). L'ARN de transfert possèdant trois nucléotides complémentaires d'un codon (anticodon) est lié à un acide aminé correspondant à ce codon. Un exemple d'ARN de transfert est donné ci dessous.



Dans cet exemple l'acide aminé acide aspartique (Asp) est lié à une extrémité de l'ARNt. L'anticodon AUC (correspondant au codon GAU) se trouve à l'autre extrémité dans une région qui forme une boucle.
La liaison entre l'ARNt et l'acide aminé est catalysée par une protéine particulière appelée aminoacyl-ARNt synthétase. Un exemple de synthétase est représenté à droite. L'acide aminé est fixé par la partie catalytique tandis que l'anticodon de l'ARNt est reconnu par un site spécifique de la synthétase.
Une animation graphique montre en détail le couplage d'un acide animé à son ARN de transfert dans le cas de la bactérie Escherichia coli.

Il existe 20 synthétases différentes, une pour chaque acide aminé, classées en fonction de leur structure en 2 classes. (Voir le tableau classe des synthétases).